mercredi 1 janvier 2020

ÊTES-VOUS CAPABLE DE N'AGIR QUE POUR LE "BIEN COMMUN"

TOUS, tous SANS EXCEPTION, nous font croire, ou participent à nous faire croire qu'il y a une puissance éveillée qui combat le Nouvel Ordre Mondial. En fait, nous avons été pris au piège du Nouvel Ordre Mondial et participons à son instauration sans nous en rendre compte.

Lorsqu'ils lancent l'idée que certains puissants combattraient le NWO, tout le monde la reprend car c'est la bouffée d'espoir que tout le monde attendait, et en peu de temps ça fait le tour de la planète par tous ceux qui retransmettent. Aussi pour gagner du temps, on laisse entendre que des mouvements puissants, militaires, asiatiques, mystérieux, politiques, spirituels, galactiques... (tout est bon pour toucher tout le monde), combattraient le NWO. Parfois ce sont des présidents qui donnent cette impression, des hautes personnalités, et tout cela est répercuté. Ils lancent quelques rogatons, fausses et vraies arrestations, vrai et faux procès, vraies et fausses révélations, etc.etc. Ils nous jettent des miettes et nous attendons la suite espérée... qui ne vient jamais ; et le temps passe ; et le temps passe sans le moindre frein à leur mise en place : 5G, clonages, chemtrails, compteurs Linky, surveillance, caméras, milices d'état, etc.

 Et chaque fois, nous croyons parce que nous espèrons, et nous répercutons cette "bonne nouvelle".
Par exemple "l'affaire du pizzagate" et des Clinton... qu'en reste-t-il réellement, sinon de vains espoirs suscités.
Récemment "l'affaire Epstein", qui avait entendu parler de ce supermilliardaire auparavant ? Que reste-t-il du remue ménage qui a suivi immédiatement ? 



En répercutant tout ce qui donne l'espoir que "quelqu'un" combat le NWO, nous nous privons de notre seule force : la responsabilité humaine ! Nous abandonnons à d'autres le devoir de lutter, et toujours à d'autres qui nous paraissent plus forts, plus puissants, plus en mesure de lutter contre le colosse que nous imaginons qu'est ce NWO.


Or, c'est là une technique parfaitement incluses dans les hauts niveaux de la Franc-Maçonnerie et tant que nous continuerons à répercuter ce qui donne espoir, nous n'agissons, nous ne faisons pas la seule chose qui nous sauverait : nous unir pour nous donner une vraie existence de "Peuple" et "CHANGER LE MONDE".


LE SALUT NE PEUT VENIR QUE DE NOUS-MÊMES ! 

IL FAUT NOUS EN RESPONSABILISER

"SEULS LES PEUPLES PEUVENT CHANGER LE MONDE"

Voyez avec quelle facilité ils mélangent les genres et les divisent : aux gilets jaunes, ils ne cessent d'ajouter d'autres manifestations, pour ou contre une religion, un évènement, une loi, une augmentation ou une baisse...et chaque fois le public se focalise dessus... Ajoutant de temps à autres les syndicats, ils sont là pour ça, d'autres fois, ce seront des élections ou du football...

Et pendant ce temps nous ne nous réunissons pas, nous ne faisons aucune action logique commune, et chacun en me lisant se dira déjà :" il prêche pour lui-même", simplement parce qu'il n'a toujours pas compris que je suis probablement le seul vraiment intègre dans ce panorama, et que s'il se donnait la peine de lire tout sur le CNT, il comprendrait que c'est exactement ce qu'il veut, mais qu'il a été influencé à être naturellement CONTRE Eric Fiorile, ou le CNT, ou la "Démosophie"... victime inconsciente de la rumeur que les agents professionnels mettent en place sur les réseaux pour dissuader les gens de s'unir au travers du seul concept qui pourrait mettre en danger le NWO : un peuple qui reprend les rênes, surtout sur un pays majeur comme la France, et dans des conditions qui établiraient pour toujours la souveraineté du peuple.


 Ils y sont parvenus, et assez bien! Mais le nouveau concept de "Cour Suprême du Peuple", avec ses cours légitimes, mis au point par Marianne (nom que nous donnons au collectif de volontaires qui ont réalisé cela au Procès de Milan), est EXTRAORDINAIRE:

 Ils ont découvert à la fois la seule forme de démocratie techniquement possible et garantissant pour toujours le "Pouvoir du Peuple", quelle que soit la forme de gouvernement, mais en plus, ils ont conçu sa mise en place possible dès maintenant, permettant l'arrestation des criminels qui occupent le pouvoir ! C'est à dire une solution aux problèmes actuels, et la garantie que nous en sommes sortis pour toujours !

Il faut juste que nous soyons assez nombreux à vouloir VRAIMENT établir le Pouvoir du Peuple, mais personne ne voudra s'il ne trouve pas un intérêt personnel possible.

 Et c'est là que se trouve la difficulté : combien veulent vraiment installer un Pouvoir en étant sûr de ne pas en faire partie ? Car ce qu'ils ont trouvé à Milan, c'est cela : un VRAI pouvoir du Peuple oú ce ne sera toujours que le "PEUPLE" au pouvoir, sans que personne ne puisse prétendre à faire partie de ce pouvoir ! Alors se donner la peine de signer en ligne, à la rigueur, mais faire l'effort d'imprimer quelques feuilles de papier et d'aller en parler à l'entourage tout en y cherchant ceux qui à leur tour imprimeront cette "pétition" pour la diffuser à leur tour... combien se donneront cette peine ? Combien feront l'effort de participer à la prochaine réunion destinée à la création finale de cette Cour, dans tous ces détails (composition, procédures, hiérarchie des institutions, personnel, etc.) ? Combien se fatigueront à envoyer le lien à tous leurs contacts mails ou sms ?

Avec cette Cour Suprême et Internet, on a tous les outils pour mettre fin à la folie du monde, serons-nous capables de nous unir au moins pour cette Cour, neutre de tous les intérêts autres que le Bien Commun de tous ?



lundi 2 décembre 2019

Benjamin Fulford 2 décembre 2019

le 12 décembre 2019
Les tensions mondiales sont proches d’un point d’ébullition dangereux alors que le Président des Etats-Unis Donald Trump de plus en plus isolé riposte tous azimuts. Il semble que Trump essaie d’obtenir le soutien des militaires Américains pour une guerre contre le Danemark et le Mexique dans une tentative de s’emparer de ressources pour financer le gouvernement privé des Etats-Unis, selon plusieurs sources concordantes. Une importante campagne de sabotage financier est également en cours contre la Chine, marquée par le défaut de remboursement d’obligations en dollars d’une société ayant un chiffre d’affaires du nombre satanique de 66,6 milliards de $. Entre-temps, les soutiens de Trump s’en prennent à la famille royale Britannique. Rappelez-vous que Trump a déjà qualifié l’UE « d’ennemie ».

Toute cette activité est liée au fait que, malgré la spoliation de l’argent du fonds de retraite Japonais, la société privée des Etats-Unis n’a toujours pas trouvé les moyens d’honorer son échéance de remboursement du 31 janvier 2020. Il est intéressant de noter dans ce contexte que le Brexit est maintenant prévu pour le 31 janvier 2020.

Commençons par examiner la situation au Mexique. Les Etats-Unis ont maintenant déployé trois groupes de porte-avions autour de ce pays alors que « les militaires Américains se préparent à attaquer les cartels de la drogue Mexicains, qui pourraient avoir été armés et entraînés par le Mossad », affirment des sources du Pentagone.

Alors que nous pouvons confirmer de façon indépendante que certains des combattants des cartels de la drogue ont effectivement été entraînés par le Mossad, nous savons également que cette guerre contre le Mexique a pour but de s’emparer du pétrole, de l’argent et d’autres ressources du Mexique, afin de financer la société privée des Etats-Unis. C’est pourquoi les militaires Mexicains se sont rangés publiquement aux côtés du Président Andres Manuel Lopez Obrador (Amlo).

La Russie a également déployé des sous-marins nucléaires autour des côtes Américaines, et le Président Russe Vladimir Poutine a déclaré publiquement en début d’année que son pays était prêt à affronter une nouvelle crise des missiles Cubains.

Cela signifie que Trump va devoir faire marche arrière, parce que les militaires Américains ne vont pas déclencher une guerre nucléaire pour s’emparer de ressources destinées à soutenir une SOCIETE DES ETATS-UNIS qui appartient à des actionnaires étrangers.

Ensuite, examinons le cas du Danemark. Là-bas, Lars Findsen, le chef du service de renseignement de la Défense Danoise, a affirmé que le Groenland se trouvait confronté à un important problème de sécurité nationale parce qu’un « bras de fer » opposait les Etats-Unis et d’autres puissances mondiales dans l’Arctique. Trump avait annulé une visite d’état au Danemark et qualifié son Premier Ministre Mette Frederiksen de « méchante » après qu’elle ait refusé de vendre le Groenland aux Etats-Unis.

Ces évènements font suite à l’installation d’un gouvernement Nazi au Brésil et au fait que les Forces Spéciales Américaines se soient emparées des ressources en lithium de la Bolivie. Il est évident que l’administration Trump essaie de transformer le continent Américain en forteresse. Malheureusement, la Canada (l’Empire Britannique), le Danemark (l’UE) et le Mexique (soutenu par la Russie et le Vatican) lui barrent la route.

A présent, tournons-nous vers l’attaque économique contre la Chine, où des sources de la CIA en Asie nous affirment que « l’économie et le système financier de la Chine vont probablement imploser dans les … deux mois qui viennent. « Le Parti » va essayer de contenir cette implosion aussi longtemps que possible. Les sources expliquent : « Le gouvernement ne peut plus supporter la dette de plus de 40.000 milliards de $ qu’il a créée. Certains qui sont dans la confidence affirment que la dette est plus proche de 50.000 milliards de $ … et consiste en un crédit illimité généré par ordinateur. Une grosse part a servi à financer d’énormes projets d’infrastructure, qui comprennent de nombreuses villes totalement vides et équipées de centres commerciaux également vides. Cinq banques ont fait faillite en l’espace de trois mois et le gouvernement a dû intervenir pour les reprendre. On estime que 500 banques Chinoises ont de sérieux ennuis et seraient proches de l’effondrement, selon les régulateurs du système bancaire Chinois. Cela représente près de 15% des institutions financières de la Chine ».
Cela pourrait être lié à l’article suivant à propos du Groupe Tewoo au chiffre d’affaires de 66,6 milliards de $ qui n’a pu rembourser une obligation Américaine de 500 milliards de $. Il est également possible que les Chinois aient choisi cette entreprise et ce chiffre d’affaires pour menacer de saboter le système financier Occidental en refusant de rembourser tous les emprunts Chinois en dollars.

De plus, selon les sources de la CIA : « La situation à Hong Kong a été planifiée en détail de longue date. Elle a été financée par le sommet de la pyramide. Poutine, Xi et Trump la connaissaient d’avance, ce qui explique pourquoi ils n’y ont pas mis fin. Cet incident était conçu comme un écran de fumée pour occuper « les gens ». Il y a beaucoup plus à dire à ce propos et cela sera également révélé.

« Dans ce même intervalle de temps, une très grosse banque de New York va fermer ses portes. Le moindre des problèmes de la banque seront les plus de 22.000 employés rien que dans la région de New York qui perdront leur emploi. Le plus gros problème est que cela déclenchera un effet domino, étant donné que cette banque est étroitement liée à la Deutsche Bank, ce qui provoquera une crise sérieuse dans l’UE étant donné que la DB va également mettre la clé sous la porte ». Le nombre de 220.000 employés indique qu’il s’agit probablement de JP Morgan. Les problèmes de JP Morgan pourraient être liés à la nouvelle que l’introduction en bourse de l’Aramco Saoudienne « a été sursouscrite à l’aide de 44 milliards de $ de capitaux Saoudiens captifs mais cela n’a pas dissimulé l’échec épique du boycott étranger, étant donné que même le Koweït et les Emirats Arabes Unis ont été réticents à investir ».  
La chute de JP Morgan Chase et de son pétrodollar entraînerait bien sûr la chute des dynasties Rockefeller et Bush. Cela pourrait être une des raisons pour lesquelles notre source habituelle du Pentagone indique qu’une lutte sérieuse est en cours pour écarter les militaires Occidentaux de la famille royale Britannique.
En outre, l’attaque contre la famille royale Britannique pourrait être liée aux accords qu’elle est en train de conclure avec la Russie, la Chine, l’Iran et d’autres pays pour échapper au contrôle par les Etats-Unis du système financier international. Les derniers développements à cet égard sont que le Royaume Uni va intégrer le système de paiement Russe dans son réseau bancaire et que six autres pays Européens se sont retirés des sanctions Américaines contre l’Iran.

Voici ce que nos sources pro-Trump du Pentagone avaient à déclarer sur la famille royale Britannique : « L’agression au couteau de la London Bridge semble être une tentative de la famille royale de détourner l’attention de l’hostilité contre Andrew de la part des pontes de l’armée Britannique, le l’armée Américaine, de l’OTAN, de l’UE, de la France et de l’Allemagne, qui pourraient contraindre la Reine à dépouiller ce facilitateur pédophile non seulement de ses titres royaux mais également de ses titres militaires ». 
La source poursuit en disant : « Les couteaux sont tirés, car la Monarchie n’est plus exempte de reproches étant donné que le Prince Charles pourrait avoir été ravitaillé pendant des années par le pédophile Jimmy Savile*, tout comme son frère Andy le tombeur l’a été par le trafiquant pédophile et maître-chanteur Jeffrey Epstein ». C’est pourquoi « les militaires Britanniques se rangent contre Andrew pour avoir répandu sa royale poussière d’étoile sur l’opération de chantage pédophile d’Epstein au profit d’Israël », conclut la source.
* Jimmy Savile (31 octobre 1926 – 29 octobre 2011), est un DJ et présentateur de télévision britannique. Il a entre autres, sur la BBC, présenté l'émission de télévision de la Jim'll Fix It, et a été le premier et le dernier présentateur de l'émission de variétés Top of the Pops. Il a utilisé sa notoriété pour lever des fonds destinés à des œuvres charitables pour un montant estimé à 40 millions de £1 et fut pour cela décoré de l'ordre pro Merito Melitensi. À sa mort, il a été accusé de centaines d'agressions sexuelles commises sur les lieux même de son travail, à la BBC, ainsi que dans divers établissements scolaires et hospitaliers dont il était le donateur. La police a reconnu que Jimmy Savile était un prédateur sexuel et qu'il était peut-être même un des pires agresseurs sexuels que le Royaume-Uni ait jamais connus, avec une activité étendue sur une soixantaine d'années. Wikipédia
-------------------------------------------------
Pédophilie : la star Jimmy Savile aurait fait au moins 500 victimes.

Scandale de pédophilie au Royaume-Uni: 261 personnalités du monde de la télévision, de la radio du spectacle et du monde politique impliqués.
------------------------------------------------- 
Nos propres sources Britanniques nous confirment que Charles est largement considéré comme tout aussi toxique et affirment qu’il y a une forte pression qui s’exerce pour que le Prince Harry, dont le père n’est pas Charles, hérite du trône de la Reine. Cela signifie qu’il serait le premier roi à ne pas descendre de la lignée de Guillaume le Conquérant depuis le roi Harold mort en 1066.

Indépendamment de l’avenir de la famille royale Britannique, il y a de plus en plus d’indices que l’ancien ordre régnant en Occident soit en voie d’effondrement :
Le Président Français Emmanuel Macron a publiquement déclaré que les ennemis de l’OTAN ne sont pas la Russie et la Chine.
La Turquie, membre de l’OTAN, a refusé les plans de défense de l’OTAN pour les pays Baltes dirigés contre la Russie.
Le Pakistan, ancien allié des Etats-Unis ignore les pressions Américaines et poursuit la construction de l’oléoduc permettant à l’Iran d’exporter son pétrole par voie terrestre.
Entre-temps, les anciennes républiques Soviétiques ont réaffirmé leur alliance militaire.

Ces changements coïncident avec une campagne plus secrète menée contre les satanistes. En particulier, le Pape François a examiné l’implication de l’ancien supérieur général des Jésuites Peter Hans Kolvenbach dans l’attaque de Fukushima contre le Japon, affirment des sources de la Loge Maçonnique P2. On lui a fourni de nouvelles preuves de son implication au cours de la visite de François au Japon la semaine dernière, selon les sources.

Des sources de l’extrême-droite Japonaise proches de l’Empereur affirment que l’ancien Premier Ministre Japonais Yasuhiro Nakasone est mort à Guantanamo après avoir subi un interrogatoire sur son implication dans l’attaque de Fukushima. L’arme nucléaire utilisée lors de l’attaque avait été entreposée dans sa propriété de Hinodecho avant le début de l’attaque. Nakasone a mis en cause Kolvenbach et le Premier Ministre Israélien Netanyahou avant sa mort, selon les sources. Les journaux Japonais ont annoncé sa mort le lendemain du départ du Japon du Pape François, mais aucun des articles n’a mentionné la cause de la mort, comme c’est habituellement le cas. Cependant, il faut dire qu’il était âgé 101 ans.
Nous allons également essayer de confirmer les rapports de ces mêmes sources d’extrême-droite que l’ancien Premier Ministre Junichiro Koizumi a été remplacé par un sosie après avoir été emmené à Guantanamo.

Ces initiatives de François pourraient expliquer pourquoi le chef sataniste autoproclamé Leo Zagami a récemment attaqué François. Zagami est impliqué dans l’attaque de Fukushima et craint que le fil de l’enquête ne mène à lui maintenant que Nakasone et Netanyahou sont passés aux aveux.

Un membre d’une famille royale Européenne nous a dit la semaine dernière : « Je me suis penché sur le sujet du Satanisme et j’ai découvert des preuves solides de son existence et du fait que malheureusement, nombreux sont ceux aux plus hauts échelons du pouvoir mondial à qui on l’a inculqué ». Pour résoudre le problème il faudra procéder à une « extirpation du culte à l’échelle industrielle ».

La source espère qu’en qualifiant ces gens de « personnes ayant subi un lavage de cerveau et donc d’une responsabilité atténuée, si ce n’est d’une absence de responsabilité », il serait possible de faire justice à la plupart d’entre eux dans le cadre d’un processus de paix et de réconciliation.

Une source Jésuite à Tokyo nous a également informé qu’un vieux Jésuite avait montré au Pape François un rouleau de papyrus sur lequel était inscrit le message suivant : « Satan est retourné à sa création originelle et a reçu l’absolution. Merci d’avoir maintenu la bougie allumée pendant toutes ces longues années ». L’image sur le rouleau du Livre des Morts Egyptien a montré un verdict d’innocence. Il se trouve sur le lien suivant :

En tout cas, la visite de François a donné une nouvelle impulsion aux négociations réunissant les Russes, les Francs-Maçons de la Loge P2, les familles royales Européennes, les sociétés secrètes Asiatiques, le Pentagone et d’autres en vue de la création d’une future administration de planification dotée d’un personnel méritant, comme le confirment des sources de familles royales Européennes.
Traduction de Patrick T.

mercredi 10 juillet 2019

Le mensonge climatique



Plus de 31 000 scientifiques de par le monde ont signé la pétition dite Oregon Petition. Cette pétition signée entre-autres par quelques prix Nobel et plus de 9 000 docteurs ès sciences dénonce le fait que (je cite) : « Il n'y a pas de preuve scientifique convaincante que l'émission par l'homme, de dioxyde de carbone, de méthane, ou de tout autre gaz à effet de serre, provoque ou provoquera, dans un futur envisageable, un réchauffement catastrophique de l'atmosphère de la Terre et un dérèglement du climat de la Terre. En outre, il y a des preuves scientifiques substantielles que l'accroissement de la teneur en dioxyde de carbone atmosphérique produit des effets bénéfiques sur la flore et la faune terrestres ».
De plus, le site « Popular Technology » recense au 12 février 2014 plus de 1350 publications scientifiques contredisant en totalité ou en partie la notion de « réchauffisme ». Aujourd'hui on doit être entre 1 500 à 2000 « à la louche ».
Bref, tout ceci pour dire que s’il n’y a pas de réel consensus, c’est qu’il y a encore débats ou l’extrême nécessité de débats et donc que des recherches devront être entreprises tant qu’une théorie cohérente et parcimonieuse ne sera pas élaborée.

Si le réchauffement climatique est présenté sous la forme d’une théorie scientifique à grands renforts de communications, elle n’en a toutefois pas le fond. Pour s’en convaincre, nul besoin d’être un expert en climatologie, d’ailleurs combien de membres du GIEC le sont réellement ? Il suffit, comme pour comprendre les mécanismes de l’Union Européenne, d’avoir ce qu’il faut d’intelligence et d’esprit critique, un minimum de bon sens et de culture générale, et surtout la curiosité d’aller « fouiner » au-delà des litanies rabâchées ad libitum.

Voici en vrac quelques pistes issues soit de ma formation, de recherches personnelles, de quelques sites climato-sceptiques sérieux, ou de publications peer-reviewées récentes (ayant été relues et approuvées par des pairs), voire même des recherches approfondies d’un polytechnicien ingénieur des mines.

- Les citoyens français sont autant rebutés par l’apparente complexité du dossier climat qu’ils sont victimes de la dictature de l’ennui de l’Union Européenne.
- Les termes « dérèglement climatique » et « changement climatique » sont impropres en tant que le climat n’est ni réglé, ni constant.
- On peut tenter de se représenter les fluctuations climatiques comme un ensemble de sinusoïdes de différentes échelles et imbriquées les unes dans les autres. Ces différentes échelles recouvrent des périodes allant de plusieurs dizaines de millions d’années pour les plus grandes (alternances de phases greenhouse et glaciaires), de quelques millions d’années (un à quelques étages géologiques), et enfin de quelques dizaines à centaines de milliers d’années pour les plus petites (par exemple l’alternance de périodes glaciaires et interglaciaires depuis la fin de l’ère Cénozoïque). Les fluctuations à l’échelle humaine sont comprises comme des "accidents" en première approximation (par exemple petit âge glaciaire ou optimum climatique médiéval). Signalons à toutes fins utiles que nous nous situons aujourd’hui dans une période interglaciaire et que la dernière période glaciaire pour l’Europe, le Würm, a pris fin il y a environ 10 000 ans.
- Plus on se dirige vers le passé, plus la perspective du temps efface les petites puis les moyennes fluctuations, seules les plus grandes envoient encore des signaux lisibles par la communauté scientifique (données sédimentologiques, mesures isotopiques…).
- Le climat est la résultante d’un ensemble de processus complexes dont la liste exhaustive n’est probablement pas encore connue, pas plus que les interactions entre ces processus, qu’elles soient positives (amplifications) ou négatives (régulations).
- Lorsqu’il est question de réchauffement climatique, le CO2 est systématiquement mis en avant. Or le CO2 n’est pas un polluant mais à la base de la vie sur Terre (le carbone est le principal constituant de la matière organique).
- Comme en comptabilité, afin qu’un bilan CO2 soit exact, il faut l’ensemble des entrées mais aussi des sorties, or les processus régulant le CO2 sont généralement omis : plus grande croissance des végétaux par augmentation de la quantité de carbone fixé (au Carbonifère ou aujourd’hui dans les serres néerlandaises par exemple), dissolution dans les eaux océaniques, formation de plates-formes carbonatées (Jurassique moyen d’Europe Occidentale comme aujourd’hui aux Bahamas).
- L'atmosphère terrestre est donc considérée comme un réservoir dans lequel il y a des flux de CO2 entrant et sortant. La teneur en CO2 atmosphérique et sa variation au cours du temps est donc la résultante des flux entrants et sortants. Cette teneur fut de 10 à 20 fois supérieure dans le passé qu’elle ne l’est aujourd’hui, sans effets néfastes pour la vie, ni animale, ni végétale, bien au contraire.
- L’élévation mineure du taux de CO2 atmosphérique est à mettre en corrélation avec ces mesures satellitaires : la Terre est plus verte aujourd’hui qu’il y a quelques années.
- L’étude isotopique montre que le CO2 d’origine anthropique ne correspond qu’à 5 à 6% du CO2 atmosphérique global et que sa durée de vie n’est que de quelques années avant qu’il soit absorbé (et non pas 100 ans pour le GIEC). 94% à 95% sont donc d'origine naturelle.
- Le CO2 naturel atmosphérique est passé de 310 ppm en 1958 à 375 ppm en 2015 et c'est une conséquence des températures passées et présentes et n'en peut donc pas être la cause. Ce sont bien les variations de température qui sont à l'origine des variations de la quantité de CO2 atmosphérique, et non le contraire comme le prétendent Al Gore, le GIEC, les politiques et les médias mainstream. En d’autres termes, les variations du CO2 sont l’effet, pas la cause.
- Le principal gaz dit « à effet de serre » (aberration de la physique définie de 12 manières différentes au moins) est la vapeur d’eau. Contrairement à ce qui est annoncé, la vapeur d’eau a un effet régulateur, pas amplificateur. Si cela avait été le cas, il n’y aurait plus de vie sur Terre depuis longtemps (la fameuse « rétroaction positive » du GIEC). Alors que le taux de CO2 atmosphérique augmente légèrement et que la teneur de l'air en vapeur d’eau diminue (le GIEC prévoyait le contraire), on peut conclure à une rétroaction négative (ou régulation).
- La loi de Stefan-Boltzmann définit la relation entre le rayonnement thermique et la température d'un objet considéré comme un corps noir. Elle n’est pas applicable aux gaz, qui ne sont pas des corps noirs. Pourtant le GIEC ne se prive pas de l’appliquer aux gaz.
- La somme des surfaces des deux banquises arctique et antarctique, dont les variations sont en opposition de phase, est à peu près constante, donc l’albedo de la cryosphère aussi. Les variations sont déterminées par la précession des équinoxes (voir paramètres de Milanković). La banquise arctique diminue alors que l'antarctique augmente mais on ne parle que de la première, pas de la seconde, propagande oblige.
- Un des symboles utilisés pour faire accepter l’idée du réchauffement climatique, voire même carrément son égérie est l’ours polaire (Ursus maritimus). Non seulement les populations d’ours polaires ne diminuent pas mais au contraire augmentent. Lorsqu’un ours polaire est représenté sur un fragment de banquise dérivant sur l’océan arctique, il n’est pas en mauvaise posture ni en perdition, mais au contraire parfaitement dans son milieu naturel.
- Les niveaux océaniques montent d'environ 1,3 mm/an d’après les mesures des marégraphes. Les mesures effectuées à Marseille et Brest depuis la deuxième moitié du 19ème siècle ne montrent aucune accélération récente.
- Le GIEC parle de réchauffement global alors que cette moyenne n’a pas de réelle signification, pas plus que la moyenne des numéros de téléphone d’un annuaire. C’est le bilan de tous les réchauffements mais aussi des refroidissements locaux.
- L’argument « hot spot » avancé par le GIEC est fallacieux, en particulier pour la Péninsule Arabique. Le seul problème est qu’il n’y a pas de stations de mesures de températures atmosphériques sur place.
- Entre les données de température « inventées » ou « corrigées », plus de 60% des données sont fausses. On peut donc s’interroger sur la validité de leurs modèles mathématiques. Par exemple sur le site de la NASA, on peut comparer les courbes de l’évolution des températures sur les périodes récentes produites en 1999 puis en 2016. Pour la courbe de 1999 on ne note pas d’élévation thermique significative, à la différence de celle de 2016. Cette dernière a donc été manifestement « bidouillée ». La courbe produite par le GIEC est elle-même différente et plus « catastrophiste » que celle de la NASA 2016.
- De toute manière, il est impossible que des modèles numériques puissent prévoir les évolutions du climat, car il s’agit d’un système chaotique couplé et non linéaire, comme le précisait le GIEC dans son rapport de 2001, et comme le montrent les instabilités du climat passé et actuel (la résultante de l'imbrication de toutes les sinusoïdes irrégulières).
- Toutes les prédictions catastrophistes passées sur les variations climatiques et leurs conséquences n’ont pas été vérifiées par les faits.
- Et enfin (pour le moment car on pourrait prolonger et/ou préciser les remarques à loisir), le GIEC n’est ni un organisme scientifique, ni un organisme indépendant: le résumé à l'intention des décideurs (Summary for Policy Makers), lu uniquement par les instances internationales, les politiques et les médias, est rédigé sous le contrôle étroit des représentants des États et sous la surveillance des ONG. La composition de ses instances dirigeantes montre une minorité de scientifiques très majoritairement engagés dans l’idéologie environnementale, et une majorité ONG et États.

Epilogue : Sans tomber dans le complotisme primaire, on peut d’ores et déjà souligner le fait que la pseudo-théorie du réchauffement climatique détourne notre attention de problèmes pour le coup bien plus urgents et graves comme la pollution généralisée. Tant que cette diversion fonctionnera, le mondialisme, le libre-échange et le profit à tout prix (si je puis dire), pourront encore développer et prolonger leur toxicité à l’échelle européenne et mondiale. Ne parlons même pas de cette volonté flottant dans l’air depuis plus de 30 ans visant à ce que l’on réduise drastiquement nos émissions de CO2, à n’importe quel prix, même au prix de la décroissance, de la misère et de la ruine de nos économies.

Respectueusement,
O. L.

PS : L’irénie correspond plutôt à la volonté de tendre vers un œcuménisme ou un consensus idéologique à des fins d’apaisement, ceci quelles que soient les méthodes utilisées pour y parvenir, même les plus viles, même les plus fallacieuses. Ce n’est donc pas à proprement parler un manque de réalisme.

Ne faisant pas partie du courrier :
Pour comprendre l'effet régulateur (rétroaction négative) naturelle de la vapeur d'eau (nuages en particulier) et pas amplificateur (la fameuse et fallacieuse rétroaction positive du GIEC), il suffit de savoir que la vapeur d'eau, certes gaz à "effet de serre", est opaque pour l'infrarouge thermique.